En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Informations générales

Informations générales

Par admin olympe-de-gouges-montech, publié le lundi 24 septembre 2018 11:05 - Mis à jour le lundi 24 septembre 2018 11:30
infirmerie.png

L’infirmerie est un lieu d’accueil, d’écoute, de consultation et de soins ouvert à tous.

L' infirmière vous reçoit  sur son temps de présence au lycée :

Lundi,  mardi, jeudi :   de    8h  à  18h

mercredi :                         de     8h à   12h

vendredi :                          de     8h à  13h30                                      

Elle dispense dans les meilleurs délais les soins, apporte un réconfort et soutien moral nécessaire aux élèves pour qu’ils puissent reprendre les cours le plus rapidement possible.

Les maladies et accidents survenus avant l’arrivée au lycée doivent être traités par les parents des externes et demi-pensionnaires.

-Si l’élève n’est pas en état de suivre le cours il sera remis à sa famille.

-Si l’infirmière ou la communauté éducative le sent en danger il sera fait appel au médecin du SAMU qui prendra les décisions qui s’imposent et décidera du transport.

Les parents  en seront informés dans les plus brefs délais.

Les élèves peuvent se rendre à l’infirmerie pendant les récréations ou la pause de midi.

Pendant les heures de cours l’élève est autorisé à s’y rendre uniquement en cas d’urgence (malaise, douleurs intense et brutale, vomissement, accident EPS).

Il demandera à son professeur qui lui permettra s’il le juge nécessaire de se rendre à l’infirmerie accompagné d’un camarade muni d’un mot, qui sera enregistré en vie scolaire avant de se rendre à l’infirmerie.

Pour les demandes de conseils, la prise d’un traitement ou des soins l’élève doit impérativement venir à l’infirmerie pendant les récréations et pause de midi deux heures.

La prise de médicaments en dehors de l’infirmerie est interdite par le règlement de l’établissement. Tout élève qui nécessite un traitement ponctuel sur le temps scolaire doit remettre ses médicaments à l’infirmerie avec l’ordonnance, même en l’absence de l’infirmière, un adulte du lycée pourra lui permettre l’accès à son traitement dans les locaux de l’infirmerie.

Tout élève atteint d’une maladie chronique a la possibilité de se faire connaitre auprès de l’infirmière scolaire.

Tout comme il peut rencontrer l’assistante sociale de l’établissement qui reçoit les élèves et leurs familles lors de ses permanences : le lundi après-midi.

L’assistante sociale et l’infirmière sont amenées à travailler en équipe et sont soumises toutes deux au secret professionnel.

Si un élève doit bénéficier dans le courant de l’année de prise de traitement ou d’un protocole d’urgence un PAI peut être mis en place: (Projet d’Accueil  Individualisé)

Ce PAI peut être établi à la demande des parents par le Médecin scolaire en liaison avec le médecin traitant ou spécialiste de l’élève. L’infirmière surveillera la bonne prise du traitement et permettra en son absence par la mise à disposition et l’accord signé des parents l’accès des traitements aux élèves en présence d’un membre de l’équipe éducative.

Dans un souci de prévention et d’éducation, son rôle est de limiter l’abus de médicaments, de donner des conseils de santé avec le souci de permettre à l’élève de prendre conscience de son capital santé.  Elle a la possibilité dans le cadre de textes législatifs nationaux  de délivrer un nombre très limité de médicaments si elle juge que l’état de l’élève le nécessite. Elle examinera avec l’élève la possibilité de trouver d’autres solutions que forcement celle de la prise médicamenteuse aux ennuis physiques et psychiques. Une expérimentation de pièce de « Sieste Flash » leur permettra de venir se reposer pendant 25 mn sur la pause méridienne.

Les élèves disposant de dispenses de sport supérieures à trois mois seront examinés par le médecin scolaire , ils doivent les présenter à leur professeur d’EPS,  les communiquer à la vie scolaire et enfin à l'infirmière.

Les élèves doivent comprendre que les abus d’hospitalité offerte à l’infirmerie est préjudiciable à ceux qui  ont besoin d’une aide qui peut constituer une urgence.

L’infirmière scolaire a dans le cadre de ses missions un travail de concertation et d’organisation d’actions de prévention et de promotion de la santé qui se fait aussi parfois au détriment de sa disponibilité.

Vous serez tenus informés du programme mis en place cette année par le CESC (Comité d’Education à la Santé et à la Citoyenneté) dans la rubrique actualité ou celle de Santé Social de l’ENT et par un mot  remis aux élèves des classes concernées.

 N’hésitez pas à nous solliciter par téléphone ou prendre un RDV pour parler des difficultés de santé ou sociales que vous traversez avec votre enfant :

Mme Catherine MELLIET (infirmière scolaire)

Mme Brigitte PALOUS (assistante sociale)

Dr Alexandra ARNAUD (médecin de l’éducation nationale) sur plusieurs établissements scolaires.